Une clôture béton est composée de poteaux et de plaques, leur nombre dépend de la hauteur et de la longueur à réaliser. En règle générale, la plaque supérieure est différente pour assurer une finition de qualité (exemple arcade, plaque ajourée et parfois un couvre plaque). Prenez toutes les précautions nécessaires pour la réalisation de votre clôture, afin de ne pas vous blesser. Portez des vêtements et des protections adéquats.

Etape 1

– Vérifiez la planéité de votre terrain et déterminez l’emplacement de votre future clôture avec des jalons.
– Au besoin ajoutez ou enlevez de la terre.
– Mesurez la clôture pour définir le nombre de plaques et de poteaux. N’oubliez pas de compter les angles.

Etape 2

– Commencez par l’un des coins de la clôture, creusez un trou d’une profondeur de 50 cm.
– Calez le poteau d’angle à l’aide de tasseaux et vérifiez les niveaux.
– Remplissez le trou avec un béton sec (1 volume de ciment pour 3 volumes de sable et gravier).
– Damez (tassez fortement).

Etape 3

– Pour faciliter l’alignement des autres poteaux, aidez-vous d’un cordeau et de jalons. (assurez-vous que l’implantation ne passe pas sur le chemin ou un arbre).
– Si la clôture n’est pas trop longue, accrochez le cordeau directement sur le dernier poteau et tendez.

Etape 4

Creusez le trou pour le poteau intermédiaire en fonction de la longueur de la plaque.
– Vérifiez les niveaux et insérez la 1ère plaque dans les rainures prévues.
– Calez l’ensemble avec le béton sec et damez le correctement.
– Si la longueur ne tombe pas juste sur la dernière travée c’est le moment de tronçonner les plaques à l’aide du disque diamant.

Etape 5

– Attendez une journée avant de placer les autre plaques entre les poteaux intermédiaires.
– N’hésitez pas à utiliser un échafaudage pour placer la plaque de finition.
– L’aide d’un ami est même recommandé.

Etape 6

– Tous les terrains ne sont pas horizontaux. Il vaut mieux adapter la clôture au jardin et non l’inverse.
– Pour garder une harmonie, nous vous conseillons de ne pas dépasser 10 à cm par palier. Si possible faites des paliers égaux pour l’esthétique.

Etape 7

– La dernière étape consiste à avancer et aligner les plaques sur le devant de chaque poteau.
– A l’aide d’un marteau insérez des cales en bois entre la rainure du poteau et les plaques en béton.
– Réalisez un joint vertical à l’aide d’un mortier (sable et ciment), pour maintenir les plaques.